img-train-accueil
img-filtre
VOS FILTRES
Type de circuit

En train régulier

?
UN TRAIN REGULIER (ou TRAIN ORDINAIRE) est celui qu’emprunte la population locale

. Il garantit une découverte 100% authentique et permet les rencontres

>EN CIRCUIT AUTONOME

. Vous voyagez sans accompagnateur dans le train

. Les visites sont assurées par les guides locaux (en fonction de formule choisie)

. Votre logistique est simplifiée par le travail de nos experts

. Vous pouvez adapter nos circuits selon vos désirs et votre budget

>EN CIRCUIT ACCOMPAGNE

. Votre accompagnateur-conférencier est un expert de la Russie

. Les coûts de voyage sont partagés.

ACCOMPAGNÉ

AUTONOME

Itinéraires ?
ITINERAIRE : votre itinéraire existe peut-être en sens inverse :

Exemple : > Moscou Vladivostok

Mais aussi : > Vladivostok Moscou

Tous les itinéraires

Moscou - Vladivostok

Krasnoyarsk - Vladivostok

Période ?
TRAINS REGULIERS :

. Les trains réguliers circulent toute l’année. Il est donc possible d’organiser un transsibérien « autonome » sur la saison de votre choix.

. A noter cependant : tous les trains ne circulent pas tous les jours. Pour pouvoir réaliser certaines combinaisons de tronçons, le jour de la semaine peut s’avérer important.

TRAINS SPECIAUX :

. Les trains spéciaux vers Vladivostok ou Pékin circulent entre mai et septembre.

. D’autres itinéraires existent uniquement en hiver (Mourmansk…)
Durée du voyage
Budget

Voyage en train Vladivostok

Moscou - Vladivostok

Autonome

TRANSSIBERIEN AUTHENTIQUE

Programme de 15 jours

Vol et visas inclus

2 385 €

Krasnoyarsk - Vladivostok

Autonome

MAGISTRALE BAÏKAL-AMOUR (BAM)

Programme de 13 jours

Vol et visas inclus

3 614 €

Moscou - Vladivostok

Autonome

TRANSSIBERIEN MYTHIQUE

Programme de 17 jours

Vol et visas inclus

4 136 €

Moscou - Vladivostok

Accompagné

MINI-GROUPE AVEC ACCOMPAGNATEUR

Programme de 16 jours

Vol et visas inclus

5 102 €


Vladivostok, ville du Transsibérien

Vladivostok, littéralement “la ville qui domine l’Est” ou “le maître de l’Orient” est une ville récente. Lorsque l’Empire russe acquiert cette province maritime sur la côte pacifique en 1858, elle n’est quasi pas peuplée. Durant les années qui suivent, son développement est laborieux. Sa véritable naissance en tant que ville importante date finalement de 1903, lorsque l’ouverture de la ligne du transsibérien permet enfin de réaliser le voyage en train de Vladivostok à Moscou.

La gare de Vladivostok

La gare de Vladivostok est donc l’extrémité orientale de ce qu’on appelle le Transsibérien. Sa première pierre fut posée en 1891, par le futur Nicolas II qui n’était pas encore tsar de toutes les Russies, n’ayant pas encore succédé à son père à la tête de l’Empire. L’apparence actuelle de la gare de Vladivostok date de 1912, lorsqu'elle fut rénovée par l’architecte Planson, dans un style évoquant celui de la gare de Yaroslavl, d’où partent la plupart des trains transsibériens. Aujourd’hui encore, la gare reste un bâtiment emblématique de la ville de Vladivostok.

Vladivostok, ville du bout du monde

"Vladivostok, c’est loin, mais c’est tout de même notre ville” disait Lénine. De fait, Vladivostok se trouve à presque 10 000 kilomètres de la capitale russe. Les moscovites qui réalisent un voyage en train vers Vladivostok parcourent 9 288 km exactement, comme le signale une stèle installée sur la plate-forme ferroviaire de la gare. Géographiquement, Vladivostok baignée par les eaux de la mer du Japon se trouve donc beaucoup plus près de Séoul (750 km) ou même Tokyo (1000 km).


Pourtant Vladivostok reste une ville très russe par son organisation et par l’état d’esprit de ses habitants. Il faut peut-être y voir une conséquence du fait que la ville fut longtemps une base militaire fermée aux étrangers. Ce n’est qu’en 1991 qu’elle s’ouvrit aux visiteurs internationaux. A partir de cette date, des voyageurs du monde entier se mirent à rêver du train qui traverse la Russie pour atteindre le bout du bout de l’Extrême-Orient russe. Dans le cœur des amateurs du Transsibérien le voyage en train vers Vladivostok se mit à concurrencer l’habituel Moscou-Pékin.

Vladivostok Moscou ou Moscou Vladivostok ? 

Pour tous les candidats au départ en transsibérien authentique la question se pose : faut-il prendre le train à Vladivostok, ou plutôt à Moscou ? Les deux projets ont leurs avantages. 

Techniquement, il n’y a pas de raison de privilégier l’un ou l’autre itinéraire.

Le “Rossiya” entre Moscou et Vladivostok

Tous les deux jours, le train russe Rossiya no 002Щ part de Moscou pour desservir Vladivostok. Et bien sûr, tous les deux jours, le voyage en train Vladivostok Moscou s'effectue à bord du no impair : Rossiya n°001M. Le Rossiya n’est bien sûr pas le seul train russe à rejoindre le terminus de la voie transsibérienne. Mais il est le plus connu des trains circulant à travers la Russie, car il réalise l’intégralité du voyage en train Vladivostok Moscou.