Krasnoiarsk

Située en Sibérie occidentale, à 3 360km à l'Est de Moscou, Krasnoïarsk est une ancienne ville industrielle qui est aujourd'hui une étape du Transsibérien. Chère à l'écrivain Anton Tchekov, la ville est réputée pour ses paysages montagneux et ses berges le long du fleuve Ienisseï. Fondée en 1628 sur les rives du fleuve, la ville devient une forteresse destinée à contrer les invasions tatares. Au sud et à l'ouest, des collines boisées hautes de 410m assurent à Krasnoïarsk une importance stratégique. La ville doit toutefois attendre l'arrivée d'une route la reliant à Atchinsk et Kansk au XVIIIe siècle pour connaitre un vrai développement. Au fil des siècles, la cité fut un des relais politiques du pouvoir, puis un lieu de relégation des exilés politiques, avant de devenir un centre du Goulag. C’est aussi un important centre industriel grâce au gigantesque barrage hydro-électrique, le cinquième plus grand au monde. Depuis le début des années 1996 et sous l'impulsion de son maire, la ville a amélioré son environnement urbain. On appréciera aujourd'hui de déambuler dans Krasnoïarsk pour y admirer la chapelle Praskewa Pjatniza, la rues et ruelles menant à la place de la Paix, la plus ancienne de la ville, mais aussi et surtout, de profiter du superbe panorama sur le puissant fleuve Ienisseï.

Krasnoiarsk, ville du transsibérien