img-train-accueil
img-filtre
VOS FILTRES
Type de circuit

En train spécial

?
UN TRAIN SPÉCIAL (ou TRAIN CONFORT) est privatisé pour ses voyageurs :

. A chaque étape, il s’arrête pour vous attendre

. La plupart des voitures comprennent des douches

. Un accompagnateur francophone, un médecin et une équipe de cuisiniers vous accompagnent

. Tout est prévu : repas, visites, animation, conférences

CONFORT +

Itinéraires ?
ITINERAIRE : votre itinéraire existe peut-être en sens inverse :

Exemple : > Moscou Vladivostok

Mais aussi : > Vladivostok Moscou

Tous les itinéraires

Pékin - Moscou

Période ?
TRAINS REGULIERS :

. Les trains réguliers circulent toute l’année. Il est donc possible d’organiser un transsibérien « autonome » sur la saison de votre choix.

. A noter cependant : tous les trains ne circulent pas tous les jours. Pour pouvoir réaliser certaines combinaisons de tronçons, le jour de la semaine peut s’avérer important.

TRAINS SPECIAUX :

. Les trains spéciaux vers Vladivostok ou Pékin circulent entre mai et septembre.

. D’autres itinéraires existent uniquement en hiver (Mourmansk…)
Durée du voyage
Budget

Voyage en train en Asie centrale

Tachkent - Tachkent

Confort

L'ORIENT SILK ROAD (Ouzbékistan)

Programme de 10 jours

Vol et visas inclus

3 163 €

Alma Ata - Tachkent

Confort

L'ORIENT SILK ROAD (Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Ouzbékistan)

Programme de 16 jours

Vol et visas inclus

4 638 €

Alma Ata - Tachkent

Confort

L'ORIENT SILK ROAD (Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Ouzbékistan)

Programme de 16 jours

Vol et visas inclus

4 638 €

Voyage en train en Asie centrale : la nouvelle route de la soie

Depuis l'Antiquité, l'Asie centrale s’est imposée comme un carrefour essentiel des routes commerciales mondiales ; aujourd'hui, les principaux acteurs géopolitiques régionaux concernés tentent de faire revivre ces fameuses voies qui traversent l’Asie centrale. Il n’y a pas si longtemps, le terme "Routes de la soie" n'apparaissait que dans les pages des ouvrages historiques, évoquant caravanes et caravansérails.  Aujourd'hui, le même terme fait régulièrement la une des journaux, et il y est questions d’investissements et d’infrastructures, notamment ferroviaires.
En effet les temps ont changé, tout comme les limites des empires d’autrefois. Pour les pays d'Asie centrale, de nouvelles problématiques s’imposent, comme par exemple la question de l’accès à la mer et le développement du tourisme. Et de ces deux points de vue, les chemins de fer apportent des solutions.

Train en Asie centrale : un peu d'histoire

Les chemins de fer d'Asie centrale sont en réalité les héritiers des chemins de fer de l'Empire russe et de l'URSS qui traversaient le territoire des républiques socialistes soviétiques (RSS) turkmène, ouzbek, kazakh, kirghize et tadjike.

L'histoire du développement du voyage en train en Asie centrale commence ainsi en 1874, lorsqu'une commission spéciale juge nécessaire la construction de la ligne ferroviaire reliant Orenbourg (ville du sud de la Russie, actuellement à la frontière du Kazakhstan) à Tachkent (actuelle capitale de l’Ouzbékistan). Plus tard, cependant, sur la base d'intérêts stratégiques, cette décision fut modifiée, et la première ligne ferroviaire d’Asie centrale relia finalement Tachkent à la côte orientale de la mer Caspienne - pour assurer la liaison entre le Turkestan et les régions du Caucase.
Dix ans plus tard, les lignes construites, il devint possible de voyager en train jusqu'à Achgabat (actuelle capitale du Turkménistan), et un peu plus tard, il a été possible de poursuivre le circuit en train jusqu'à Samarcande.

Voyage en train Asie centrale - Russie

La question de la construction d'une liaison de Tachkent à Orenbourg est revenue sur le tapis à la fin du XIXe siècle. En janvier 1906, le chemin de fer Tachkent – Orenbourg a été inauguré, connectant ainsi les trains de la Russie à ceux de l'Asie centrale. Avec la construction de la ligne ferroviaire Orenbourg-Tachkent, il est devenu possible de traverser l'Asie centrale en train depuis la partie européenne de la Russie.
Et bien que le réseau ferroviaire ait été inégalement réparti entre les différentes républiques à l’époque de l'Union soviétique, il devint néanmoins peu à peu possible de visiter toute l'Asie centrale en train. Le chemin de fer d'Asie centrale était géré depuis Tachkent.
Après l'effondrement de l'URSS en 1991, le chemin de fer d'Asie centrale a été divisé en sections selon l'État traversé et une nouvelle ère de voyage en train à travers l'Asie centrale a commencé.

Quels trains choisir pour les voyages en Asie Centrale?  

Pour les voyageurs intéressés par l’histoire, la géographie et la marche du Monde, voyager en train à travers l'Asie centrale est le meilleur moyen de découvrir plusieurs pays à la fois.

Après l'effondrement de l'Union soviétique, chacun des États indépendants a suivi sa voie propre ce qui explique que lorsque vous voyagez en train en Asie centrale, vous pouvez tester des trains très différents. Par exemple, les chemins de fer du Turkménistan ne sont pas électrifiés et c’est pourquoi lorsque vous voyagez en train depuis Achgabat, vous aurez nécessairement des locomotives diesel. A l’inverse, le voyage en train en Ouzbékistan peut se faire dans des trains électriques à grande vitesse. Les chemins de fer du Kazakhstan sont promis à un bel avenir : en effet la ligne ferroviaire à grande vitesse Moscou-Beijing doit passer par Nursultan (ex Astana, capitale du Kazakhstan), reliant ainsi les trains à grande vitesse russes et les trains chinois en un seul réseau. Bien que ce projet ait été retardé en raison de son coût élevé, nous pouvons espérer que dans quelque temps, les circuits en train en Asie Centrale seront plus rapides et couvriront davantage de territoire.

Visiter l’Asie centrale en train de luxe

Actuellement, la meilleure option pour voyager en Asie centrale en train est le train spécial Orient Silk Road Express, qui permet à ses passagers de découvrir la région dans un confort remarquable. Si vous souhaitez visiter l'Asie centrale en train régulier, le simple fait de prendre le train en Asie centrale peut être une véritable aventure en soi : chaque pays a son propre système de billetterie, sa propre langue et sa propre organisation des gares, qui n'est pas toujours semblable à celle à laquelle nous sommes habitués en Europe. Mais le train Orient Silk Road Express vous permet de voyager en train à travers l'Asie centrale sans stress. Avec leur combinaison de destinations lointaines et d'hébergements confortables, les voyages en train privés ouvrent un monde de découvertes aux voyageurs ouverts sur le monde. L'Orient Silk Road Express offre un moyen confortable et enrichissant de découvrir un itinéraire ferroviaire légendaire.